CFDs Trading - Meilleur Plateforme De Trading CFDs 2022

Last updated: 17.01.2022
Christian Kuehn
Author:
Christian Kuehn
Adviser
CFD & Trading
Experience
> 20 years

Que vous soyez trader débutant ou amateur, il demeure aujourd’hui important de connaître les CFDs. Très présents sur le marché boursier et sur une majorité d’actifs, les CFDs restent des produits dérivés simples à comprendre, mais complexes à maîtriser. Retour détaillé sur le CFD, avec ses avantages et ses inconvénients.

Tradez maintenant sans frais

inversores de nextmarkets

  • Qu'est-ce qu'un CFD ?
  • Quelles sont les caractéristiques des CFDs ?
  • Quels sont les différents actifs CFD proposés ?
  • Quand peut-on trader avec les CFD ?
  • Les CFDs et le spread : le vrai coût de ces contrats
  • Les CFDs des produits financiers dérivés risqués

Qu'est-ce qu'un CFD ?

C’est tout d’abord un instrument financier dérivé. Autrement dit le CFD ne vous permet pas d’acheter un actif en tant que tel. Prendre un CFD sur de l’or, une action, ou du pétrole ne vous fera pas acheter un lingot, un titre, un baril, et la raison est simple : le CFD est un contrat. Un contrat sur la différence qui vous lie à votre broker ou votre courtier en ligne.

En d’autres termes, le CFD (contract for difference) est un contrat passé entre vous (l’acheteur) et votre courtier (le vendeur). Il stipule que vous bénéficierez dans le bon, comme dans le mauvais sens, de la différence du prix d’un actif au moment de l’ouverture de la position.

En somme, lorsque vous achetez une action via CFD, vous passez un contrat qui aura pour but de vous garantir de toucher la différence de prix au moment où le contrat sera fermé. Voyons à présent de façon plus détaillée les caractéristiques du CFD.

Quelles sont les caractéristiques des CFDs ?

Si vous avez maintenant compris que le CFD ne vous donne pas un droit de propriété sur l’actif, vous allez comprendre l’atout de ces types de produits financiers dérivés. Zoom sur 4 grands avantages, mais aussi inconvénients des CFDs.

L’effet de levier l’avantage/inconvénient numéro 1

Le CFD par sa caractéristique intrinsèque vous permet de miser sur n’importe quel sous-jacent (l’actif sur lequel porte le contrat) avec un effet de levier. Autrement dit, vous pouvez acheter à crédit un contrat sur un sous-jacent.

Les effets de levier vous permettent de multiplier par 10 voire 30 votre mise de départ. Si par exemple vous désirez acheter l’action BNP Paribas et y mettre 1000€, que vous souhaitez augmenter votre exposition (le montant global de perte possible), alors vous pouvez placer un levier x2 par exemple. Ici vous ne paierez que 1000€, mais serez exposé à hauteur de 2000€.

De fait, chaque mouvement positif ou négatif de l’action sera amplifié. Vous pourrez gagner très gros, comme perdre très gros. Et à ce titre, les CFDs restent des produits perdants dans plus de 70% des cas.

Il vous faudra donc adopter des stratégies avancées. Mettre des stops pour clôturer vos positions qu’elles soient perdantes ou gagnantes, adopter une stratégie de couverture, et prendre le meilleur ratio de risk reward possible.

La vente à découvert

Un autre des aspects importants reste la vente à découvert, autrement dit : vous pouvez vendre un sous-jacent que vous ne possédez pas. Cette action de vente (shorter) reste soumise à plus de frais, mais vous donne la possibilité de parier contre le cours d’un actif précis, chose que vous ne pourriez pas faire avec une action.

C’est donc un aspect essentiel du CFD qu’il vous faut prendre en considération, tant par ses frais que par les possibilités ouvertes.

Le hedging pour compenser vos pertes

Un avantage essentiel ici reste le hedging (couverture). Supposons que vous investissez en action dans un groupe comme BP sur le FTSE 100 très corrélé au cours du brut. Votre investissement est sur le long terme, votre vue porte à plusieurs mois, néanmoins vous avez une problématique : le marché du pétrole chute. Une crise internationale voit le jour, les négociations durent et sont paralysées quelques jours. 

Ici vous voulez garder votre position sur le long terme, car vendre serait complexe notamment, car l’assurance de trouver un autre point d’entrée n’est pas forcément de la partie. Que faire ?

Dans cette situation précise, vous pouvez prendre une position inverse contre BP en CFD pour compenser les pertes de la chute de l’action sur le court terme. En shortant BP, vous gagnez quand votre position sur le long terme baisse, quand elle remonte vous vendez votre CFD et avez ainsi optimisé vos pertes sur le court terme.

Une pléthore d’actifs vous sera proposée

Un des derniers avantages des CFDs reste le nombre d’actifs proposés. Les CFDs à la différence d’ETFs par exemple vous permettent de miser sur tout : matières premières, devises, paires de devises, cryptomonnaies, actions, indices boursiers, etc.

Cela vous permet donc de façon très simple d’accéder à tous les marchés, et donc de trouver d’autres opportunités, afin de vous diversifier ou jouer sur un sous-jacent que vous maîtrisez à la perfection, mais qui ne serait pas disponible en direct.

Quels sont les différents actifs CFD proposés ?

Vous l’avez lu plus haut, les CFD vous permettent de miser sur plusieurs types d’actifs, que ce soit pour trader le forex, ou trader des actions, que ce soit sur la bourse, ou des cryptos, retour complet sur les différentes possibilités de trading sur des sous-jacents via CFD.

CFD actions et indices

En premier lieu vous aurez la possibilité de trader les CFDs bourse ou sur action. Vous trouverez ici une majorité d’actions du CAC 40 comme les CFD Airbus, les CFD Total, les CFD Vinci et CFD Safran, les CFD Renault les CFD BNP Paribas ou encore les CFD Société Générale. Les indices mineurs français seront aussi représentés avec des actions comme les CFD FDJ, ou les CFD EDF. De même, il vous sera possible de passer des ordres, des long ou des shorts sur des valeurs du DAX 30, du Nasdaq 100 et d’une foule d’autres indices comme le Hang Seng 50. Des valeurs comme Tesla, pourront d’ailleurs être achetées ou vendues.

Vous pourrez à ce titre miser sur les indices cités plus en tant que tel et ce à la hausse (long) ou à la baisse (short).

CFD paires de devises

Vous trouverez aussi des CFDs sur les paires de devises que ce soit EUR/USD, EUR/CHF, USD/GBP, GBP/USD, voire AUD/NZD, une majorité des paires majeures seront proposées. Les paires mineures seront aussi présentes chez de nombreux brokers. Les CFDs sur devises comme sur actions vous offriront donc de grandes possibilités d’autant plus que vous trouverez plus de leviers sur les paires. Le marché du Forex aura un levier max de 30 quand les actions en auront un de 5 maximum.

CFD matières premières

Pour les CFDs matières premières vous pourrez acheter ou vendre divers types d’actifs. Les métaux précieux comme l’or, le platine ou le palladium seront présents. Les métaux comme le cuivre ou l’argent voire l’étain seront largement représentés chez les brokers.

Les énergies comme le gaz, le pétrole WTI et Brent, voire l’essence et le fioul pourront être trouvés sur CFD. 

Les denrées comme le café, le sucre, le cacao seront aussi largement mainstream, et vous pourrez là aussi trader ces actifs via des CFDs.

CFD cryptos

Même les cryptos pourront être trouvées via CFD, que ce soit le Bitcoin, l’Ethereum, le Ripple, le Litecoin, toutes les crypto monnaies seront disponibles à l’achat via des CFD. L’effet de levier sera ici plus important que sur les actions, tout dépendra en revanche de la crypto monnaie et du broker.

CFD ETF et obligation

Vous trouverez enfin des CFDs ETF et obligations. S’ils seront plus rares et proposés par une minorité de brokers, il sera toujours intéressant de s’intéresser à ces derniers particulièrement dans de la vente à découvert, mais aussi du hedging.

Des aspects importants à connaître qui, cependant, ne seront pas l’apanage de tous les brokers, les CFDs restent en majeure partie utilisés sur les grands flux d’échanges comme les actions ou les matières premières.

Quand peut-on trader avec les CFD ?

Pratiquement tout le temps. Les CFDs restent indexés sur les sous-jacents, de facto dès que le sous-jacent est disponible à l’achat vous pourrez commencer à acheter ou vendre via CFD.

Par exemple, le marché des actions et donc les CFDs bourses seront disponibles via les horaires d’ouverture des diverses places de marché. Le CFD forex lui sera disponible 24h/24 pendant la semaine et fermé les week-ends. Les CFD matières premières seront comme le Forex disponible du dimanche soir minuit jusqu’à au vendredi, de façon générale, 23h.

Des aspects qui rendent donc le trading de CFD très flexible, et très intéressant pour les traders souhaitant pouvoir miser sur les marchés en semaine à toute heure. Vous n’aurez que très peu de contraintes ici.

Néanmoins et comme toujours dans le trading, vous devrez penser à trader un actif que vous connaissez, à confirmer votre vue avec une analyse graphique, et ouvrir une position que vous jugez sûre tout en évitant le maximum de positions fantaisistes.

Les CFDs et le spread : le vrai coût de ces contrats

Bien sûr les CFDs restent des produits qui ont un coût. S’ils restent inférieurs à d’autres produits dérivés, ou d’autres types d’investissement, vous devez le prendre en compte afin d’avoir une vision globale et réelle de vos bénéfices.

Si les CFDs bourse n’auront en général, pas de coût intrinsèque, du moins sur du long (achat), ils auront un coût général communément appelé le spread. Le spread ici matérialise la différence entre le prix vendeur (bid) et le prix acheteur (ask). Le prix acheteur (ask) sera toujours plus élevé que le prix vendeur, il pourra être parfois égal.

De façon claire si vous choisissez d’acheter Tesla et donc d’ouvrir une position CFD longue, vous pourrez payer 730 USD quand au même moment une position courte (short) sera de 729 USD. La différence entre les deux est le spread, et l’unité générale de mesure s’appelle le pip (Percentage in Point). Ici vous avez un 1 pip spread de différence entre le cours acheteur et vendeur sur Tesla.

Pour être breakeven (ni perdant ni gagnant) si votre position CFD il faut que l’action Tesla augmente de 1 point ce qui comblera le pip spread. Dès lors chaque point gagné par l’action Tesla vous permettra de faire du profit. Le spread constitue le moyen principal de rémunération de votre courtier en ligne, vous en trouverez donc quasi systématiquement chez ces derniers.

 

Les CFDs des produits financiers dérivés risqués

Dès lors que vous avez compris le mode de fonctionnement des CFDs et les frais liés, il est important de mettre l’accent sur les risques de ces derniers. En effet les CFDs sont des produits perdant à plus de 70% pour les investisseurs. La raison est simple : l’effet de levier des CFD tronque systématiquement les mises et la rentabilité.

En beaucoup d’investisseurs qui souhaitent faire plus de profits ouvrent des positions CFDs avec de forts effets de levier, et ce sans couverture. De fait, si l’actif prend une tendance inverse à la position, l’investisseur perd des sommes conséquentes, parfois même plus élevées que ce qu’il a de base misé.

Il faut donc faire attention à toutes ces problématiques de positions, d’effet de levier et adopter des stratégies de trading simple qui vous permettent d’éviter au maximum les divers risques.

Comment trader les CFDs bourse ?

Plusieurs étapes simples vous permettront  de trader les CFDs bourse. Ici quelques points à assimiler pour éviter les risques de perte, mais aussi commencer un trading responsable avec une ambition nette et rationnelle :

  • Connaître votre actif : par ses effets de levier le CFD vous expose plus, et si certains sont tentés d’en mettre à tout va, la première des choses est de maîtriser l’actif visé par le CFD. Faire une analyse fondamentale apparaît ici comme essentiel. Spécialisation est toujours meilleure que précipitation. Prenez le temps d’apprendre.
  • Ouvrir une position avec un timing précis : vous connaissez votre actif par cœur, et avez décelé une opportunité. Ici pour déclencher un trade vous devrez faire une analyse graphique qui vous permettra de savoir à la minute près quand déclencher votre trade. L’idée étant de savoir précisément, comment et quand faire votre trade.
  • Protéger votre position : ici vous devrez adopter la technique du hedging, en vue de couvrir votre position CFD. En prenant une position inverse à la première, vous vous offrez l’opportunité de réduire de 80% à 99% vos risques de perte. Bien sûr les profits seront moins élevés.
  • L’effet de levier à minima : vous devez au maximum vous passer de l’effet de levier. L’effet de levier reste marginal, dans la mesure où il sert au trader qui n’en aurait pas les moyens de miser plus. En évitant l’effet de levier, vous évitez les trop fortes expositions, et les pertes de capital conséquentes.
  • Clôturer automatiquement vos positions : vous devez systématiquement mettre des stops. Que ce soit en cas de perte ou de gain. Cadrez votre position via des stops vous permettra de toujours savoir combien vous allez au maximum perdre et combien au maximum vous allez gagner, c’est le premier pas d’un trading responsable sur le long terme.

Conclusion

Au final trader les CFDs restent un aspect complexe que vous devrez maîtriser. Ici vous avez les bases qui vous permettent de comprendre les grands points du trading de CFD, au travers des frais, des actifs sur lesquels ils portent, des dangers, mais aussi de leurs avantages.

Passer par un compte démo d’un broker comme NextMarkets vous permettra d’assimiler plus empilement ce type de produits financiers, et de pourquoi pas en faire un des éléments fondamentaux de votre stratégie de trading.

Trader des CFD en 2022 FAQ

Comment trader en ligne avec des CFDs ?

De façon très simple. Il vous suffit d’ouvrir un compte chez un broker, pour ensuite choisir un actif que vous achèterez via CFD, avec ou sans effet de levier.

Quelle plateforme de trading choisir pour les CFD ?

Une plateforme comme NextMarkets peut tout à fait vous convenir. D’autres brokers vous proposeront des prestations similaires, les différences se feront selon les actifs présentés, l’interface, mais aussi les frais proposés.

Est-ce mieux d'acheter un CFD action ou une action ?

Tout dépendra de ce que vous souhaitez faire. Si votre vue vous indique qu’une action va perdre de la valeur, vous serez obligé de passer par un CFD. Si vous souhaitez un long, vous pourrez passer par une action.

Quels sont les divers frais applicables aux CFD ?

Les CFD disposent de pips spreads différents selon les brokers, ce seront les frais majoritaires sur ces produits. Vous devrez vous renseigner dans tous les cas sur les frais appliqués sur les divers CFD proposés par votre broker.

 

Un trading plus intelligent
  • Tradez avec un courtier européen en ligne sans commission
  • Recevez jusqu'à 200 analyses professionnelles par mois
  • Négociez plus de 8000 actions, FNB et autres produits
Tradez maintenant
x
{ "@context": "http://www.schema.org", "@type": "Organization", "name": "nextmarkets Trading Limited", "url": "https://www.nextmarkets.com/en/home/", "logo": "https://www.nextmarkets.com/fr/trading/wp-content/themes/nextmarkets/img/nextmarkets-foot-logo.png", "image": "https://www.nextmarkets.com/en/trading/wp-content/uploads/sites/30/2018/09/laptop-coaches-1-e1563279352262.png", "description": "Coach de marché, analyste et plateforme de trading – tout en un ! Avec Nextmarkets, vous pouvez négocier des CFD sur actions, sur indices, sur devises, sur matières premières et sur crypto-monnaies ou investir aux côtés d'experts professionnels du marché. Avec le compte démo interactif de Nextmarkets, vous pourrez pratiquer le trading sur quatre mille instruments CFD avec 10 000 € de monnaie virtuelle gratuitement.", "address": { "@type": "PostalAddress", "streetAddress": "Portomaso Business Tower", "addressLocality": "St. Julians", "addressRegion": "Malt", "postalCode": "STJ 4011", "addressCountry": "Malta" } }