Acheter Action Tesla - Sans Commission

Last updated: 09.03.2022
Warren Peacock
Author:
Warren Peacock
Adviser
CFD & Trading
Experience
16 years

Constructeur automobile numéro 1 au monde, Tesla a su par ses voitures électriques proposer une nouvelle vision d’un marché que l’on croyait aux mains des constructeurs traditionnels type Toyota, Volkswagen, Daimler ou encore Renault-Nissan-Mitsubishi. Avec son Model S, l’entreprise d’Elon Musk, CEO de Tesla Motors, a su imposer une nouvelle vision des choses.

Mais la popularité de l’action en Bourse sur le Nasdaq n’est-elle pas spéculative ? Est-il encore intéressant d’acheter l’action Tesla ? Les réponses dans cet article détaillé.

Tradez maintenant sans frais

nextmarkets inversores

  • Comment acheter des actions Tesla ?
  • Faut-il acheter des actions Tesla ?
  • Tesla CFD, ETF ou actions ?
  • Action Tesla prévision
  • Action Tesla sans commission
  • Action Tesla avis général

Qui est Tesla ?

Fondé en 2003 par Martin Eberhard et Marc Tarpenning, Tesla s’impose en premier lieu comme un constructeur automobile ambitieux, mais avec pléthore de difficultés. Orienté sur l’électrique, et le développement d’un groupe accès sur de nouvelles motorisations via des batteries lithium, l’ambition première de la société reste de s’imposer dans un secteur pourtant très concurrentiel et complexe d’accès.

En résulte donc une entreprise qui met un temps considérable à se développer dans les premières années. C’est d’ailleurs en 2004 qu’Elon Musk, fondateur de PayPal entre autres, investit 6.5 millions de dollars.

La production du premier modèle, le Tesla Roadster, ne démarre que 5 ans plus tard, dès 2008. Sportif et innovant, ce modèle demeure loin de la production actuelle du groupe automobile. Il faut dire qu’à ce stade Tesla reste un constructeur marginal avec moins de 1000 véhicules produits.

Ce n’est que 5 ans plus ans encore que le constructeur automobile américain entre dans la cour des grands avec des ventes dépassant les 10000 voitures par trimestre. Un premier pas dans le monde de l’automobile qui pourtant reste marqué par des pertes records : 184 millions de dollars de déficit en 2015.

Dès 2016 et après la présentation du Tesla Model 3, l’entreprise enregistre des commandes records, à hauteur de 500 000 modèles d’ici la mi-juillet 2017. Pourtant pas une bonne nouvelle du côté des investisseurs qui doutent encore de la pertinence du modèle économique du groupe.

Ce n’est qu’en 2019 que l’action s’emballe à la suite de nouvelles commandes records, mais aussi à la présentation de nouveaux modèles, notamment son Cybertruck qui permet à l’entreprise de se placer en rupture des autres constructeurs.

Avec un chiffre d’affaires de 24,5 milliards en 2019, une capitalisation en janvier 2021 de plus de 773 milliards de dollars, l’entreprise s’impose comme le constructeur automobile numéro 1 au monde. Exceptionnel, lorsque l’on connaît l’historique de la firme.

Tesla en chiffres

  • Création en juillet 2003
  • Cotée au Nasdaq 100 (TSLA)
  • Actionnaires majoritaires : Elon Musk (22,3%)
  • Capitalisation de 773,53 $ en janvier 2021
  • Introduite en bourse en 2010
  • Effectif : 70,757

Comment acheter des actions Tesla ?

Comme très souvent vous aurez l’opportunité de trouver l’action Tesla en direct via un broker, via CFD ou ETF. Bien sûr d’autres produits dérivés existent, mais la majorité du temps les actions directes, CDF et ETF seront des produits financiers adaptés aux particuliers ou aux traders amateurs.

Les actions Tesla

Concernant l’action Tesla en elle-même, de nombreux brokers la mettront à disposition. Le processus d’achat sera simple et à la portée de tous. Vous pourrez ici passer un ordre futur quant à l’ouverture d’une position sur l’action Tesla, ou alors directement acheter l’action à un moment T.

De façon générale, l’action Tesla en tant que telle reste mainstream. De facto on n’aura absolument aucune difficulté à passer un ordre ou acheter.

Les ETFs

Au niveau des ETFs on trouvera de nombreux fonds vous permettant de bénéficier de la valeur. Pour rappel les ETFs vous permettent d’être moins exposé que sur des CFD par exemple ou des options barrières. Les ETFs vous permettent de bénéficier d’un Risk Reward meilleur tout en étant plus couvert.

Ici tout dépendra des brokers, tous ne proposeront par des ETFs, voire les ETFs où Tesla est présente. Bien évidemment on retrouvera des têtes d’affiche au niveau de ces derniers avec iShares U.S. Consumer Goods qui constitue un ETF peu risqué et vous offre l’opportunité de vous attaquer aux entreprises américaines au niveau des biens de consommation. Un plutôt bon placement pour le trader débutant ou particulier qui souhaitera être moins exposé donc.

Les CFD

Les CFD ou contrats de différence restent des instruments financiers complexes et risqués. C’est un prérequis à comprendre avant d’investir sur telle ou telle action, d’autant plus sur une action comme Tesla qui, vous allez le voir, reste très spéculative, et parfois même surcotée.

Les CFD de façon générale vous permettent d’acheter à découvert ou à crédit. Autrement dit, vous n’achèterez pas l’actif sous-jacent, et ne serez donc pas actionnaire de Tesla comme un achat en direct sur une action sans effet de levier.

La principale qualité d’un CFD reste donc sa capacité à vous prodiguer un effet de levier sur un actif sous-jacent. Généralement de 2 à 20 mais jamais plus, notamment dû aux nouvelles réglementations (voir Esma). Ici l’on ne sera pas actionnaire de Tesla, mais l’on ouvrira un contrat sur un cours calqué sur l’actif sous-jacent. Si bien sûr vous pourrez gagner plus, vous pourrez aussi et de façon symétrique perdre plus. Vous devrez donc acheter l’action Tesla en CFD en cadrant votre position via un stop loss.

En somme vous aurez trois grandes possibilités d’acheter l’action Tesla. Si un portefeuille d’actifs diversifié vous permettra de vous couvrir, les divers produits financiers présentés plus haut vous permettront d’optimiser vos gains à divers niveaux et selon vos méthodes de trading (Scalping ou Swing).

Faut-il acheter des actions Tesla ?

Le marché boursier comme le cours de bourse reste abordable de deux façons. Vous pouvez d’un côté adopter une méthode de day trading ou de scalping, ou alors vous attaquer au marché via l’analyse fondamentale. Dans le premier l’analyse technique sera votre principale alliée, dans le second elle n’aura que peu de valeur directe. Votre analyse macroéconomique ainsi que votre maîtrise du hedging devraient vous permettre d’optimiser vos gains pour perdre un minimum.

L’action Tesla en chiffres

De 2010 à 2013 l’action Tesla reste marginalisée. Avec un cours à 10 dollars l’entreprise n’a que peu la faveur des investisseurs. La raison est simple : le groupe reste à l’état de concept. La PoC ou Preuve de Concept n’est pas réellement définie. Le Business Plan demeure pour beaucoup marginalisé, d’autant plus que l’électrique coûte cher et à encore mauvaise réputation.

La première avancée générale de l’action Tesla se fait dès février 2013 avec un cours sur 365 jours passant de 7 dollars à pratiquement 50 dollars en février 2014. Une avancée conséquente qui permet d’asseoir le groupe au niveau des valeurs à scruter de près.

S’en suivront ensuite 5 ans de consolidation entre pertes et hausses cycliques. Le Modèle S et les résultats de la société ne permettent pas aux investisseurs d’avoir des garanties suffisantes quant au futur du groupe.

En mai 2019 la valeur ne cotait qu’à 37 dollars, date à laquelle de nouveaux résultats, un nouvel essor de modèles, mais aussi une communication d’un nouvel ordre permettent au groupe de bénéficier d’une nouvelle dimension. 

L’action Tesla qui était sujette aux doutes, à la remise en question de bon nombre d’investisseurs qui ne voyaient aucun signe microéconomique pour s’y lancer, cassait cette mauvaise dynamique.

En résulte donc une croissance inédite et exceptionnelle, avec un gain de ~ 2100% en l’espace de 1 an et demi de mai 2019 à janvier 2021, l’action passant de 37 dollars à quasiment 800 dollars. Un aspect qui tout du long de son ascension restait chez pas mal d’agences de notation comme spéculatif. On voyait en effet bon nombre de professionnels rester sur des positions vendeuses alors qu’une majorité de traders étaient à l’achat.

De janvier 2021 à mars 2021 l’action Tesla repartait à la baisse avec une décote de -21,55% passant de quasiment 800 dollars à 620 dollars. 

Les points clés : 

  • 2010 à 2013 : action sous les 10 dollars
  • 2013 à 2014 : action passant de 7 dollars à 50 dollars
  • 2014 à 2019 : diverses phases de consolidation
  • 2019 à janvier 2021 : action passant de 37 dollars à 800 dollars

Acheter des actions Tesla ?

L’action Tesla reste par définition plus complexe à analyser que d’autres actions comme Sanofi, Bouygues, Peugeot voire Natixis. En effet la société reste leader dans un marché nouveau, mais soumis à une grosse spéculation quant à son avenir.

Son CEO Elon Musk joue d’ailleurs un rôle fondamental. Avec diverses entreprises comme SpaceX, le président de la firme place Tesla au cœur de l’innovation. On se souvient d’ailleurs les 1.5 milliard investi en Bitcoin ou encore la possibilité pour les acheteurs d’acheter une voiture Tesla à l’aide du token de la cryptomonnaie référence.

D’un point de vue macroéconomique comme microéconomique, peu s’accorde sur la capacité de les perspectives futures de Tesla. Et la raison reste simple : l’entreprise reste irrationnelle dans sa conception du marché, si certains y voient beaucoup de spéculation d’autres y voient le demain de l’automobile.

Le split à venir en 2021, autrement dit la division de l’action Tesla en d’autres actions de plus faibles valeurs, permettra à coup sûr d’augmenter le cours de la valeur (le particulier étant plus à même d’acheter une valeur à 400 dollars qu’à 800 dollars).

Néanmoins on reste sur action entourée de volatilité, où la spéculation mais aussi le marché en tant que tel ne permet absolument pas d’affirmer de la suite pour Tesla. D’autant plus et c’est un fait, que des groupes comme Volkswagen, Daimler, ou encore Peugeot font aujourd’hui de l’électrique une de leur ligne directrice. 

Acheter une action Tesla dans une logique de swing trading demeure toutefois intéressant. Le day trading peut aussi avoir un bon potentiel. En revanche l’ouverture d’une position passive et à long terme reste risquée du fait des hauts niveaux de l’action et d’un marché très concurrentiel et évolutif.

Tesla CFD, ETF ou actions ?

Vous l’avez aperçu plus haut, vous aurez trois priorités qui s’offrent à vous pour acheter des actions Tesla. 

Le CFD peut constituer une belle opportunité, néanmoins compte tenu de la volatilité de la firme, cette option dans la logique d’une option barrière par exemple, semble complexe à moins d’être expert au niveau de la valeur. L’action Tesla reste très volatile, à tel point que si l’opportunité de gain semble exceptionnelle, l’opportunité de perte peut elle aussi être conséquente. Dans le cas de CDF sur Tesla il sera essentiel de bien paramétrer vos stop loss et d’avoir a minima un risk reward de 1 pour 1. Sans compter que suivre le Twitter d’Elon Musk semble essentiel.

Les ETF peuvent constituer de belles alternatives pour Tesla, avec moins d’expositions et somme toute moins de risques, on appréciera ces quelques ETFs qui permettent de bénéficier d’une belle rentabilité tout en offrant Tesla aux investisseurs.

L’action Tesla en tant qu’actif sera en revanche un bon placement, du moins tant qu’Elon Musk reste à la tête de la firme. Attention aussi au cours du Bitcoin qui reste aujourd’hui lié à Tesla et ses 1.5 milliard de dollars d’actifs en BTC. Néanmoins, il reste toujours intéressant d’avoir Tesla dans un portefeuille d’actifs variés.

Concernant les options avancées vous aurez de nombreuses possibilités, néanmoins on se placera systématiquement dans du hedging ici et des stratégies de traders professionnels qui, finalement, n’auront que peut avoir avec l’action Tesla en elle-même.

Action Tesla prévision

Au niveau des prévisions de l’action Tesla on restera en porte-à-faux. L’entreprise reste dans la lignée de ces cours imprévisibles type Bitcoin ou Altcoin en général. Il sera plus simple de donner une tendance future pour Natixis comme pour Orange ou Saint-Gobain que pour Tesla.

En revanche on gardera en tête plusieurs pistes que nous vous présentons ci-dessous :

  1. Tesla dispose de 1,5 milliard $ de Bitcoin (mars 2021), et compte accepter les paiements en Bitcoin. L’entreprise se retrouve très liée à la cryptomonnaie. Une flambée du cours de la devise comme une chute impactera significativement l’action.
  2. Elon Musk jouit d’une hégémonie comme Steve Jobs il y a quelques années, l’action et le succès de la firme reposent sur ses épaules. S’il venait à y avoir une problématique au niveau de l’actionnariat ou au niveau d’Elon Musk lui-même, on peut largement affirmer que le groupe serait fragilisé.
  3. Au T1 2020 Tesla enregistre un bénéfice par action de 0,24$ pour des recettes de 0,1 milliard sous les attentes. Ce qui tend à démontrer un peu plus les diverses forces en opposition autour de la firme.

De même on trouvera systématiquement des résultats positifs au niveau du BPA en 2020 dans une période de pandémie (Covid-19). 

Enfin Tesla ne cesse d’innover que ce soit au travers de ses batteries, de systèmes de navigations qu’au niveau de l’énergie. Autant d’aspects qui tendraient à démontrer que le groupe automobile pourrait, d’ici peu, s’offrir un nouveau cycle de hausse.

Action Tesla sans commission

Vous l’aurez compris le cours de l’action Tesla reste tout à fait particulier. Il est donc important d’acheter le titre sans commission afin de générer un maximum de plus-values. Le nombre d’actions achetées, comme un ordre d’achat futur pourra être sujet à des frais assez conséquents.

Dans cette logique vous devrez comparer les courtiers, qu’ils soient spécialistes du Forex, d’indices, ou de compte-titres afin de trouver les prix les plus avantageux. Acheter des actions en bourse repose sur une stratégie de courtage précise. Un broker comme nextmarkets vous permettra de trader de façon simple et surtout sans frais afin de gagner de l’argent de manière efficace.

La plateforme de trading vous permettra de détenir des CFD d’action Tesla comme divers aux contrats de différence. Le cours des valeurs, les valeurs cotées, les produits boursiers ou encore les actions ordinaires seront autant d’aspects accessibles via les CFD nextmarkets.

En somme, investir sur les marchés doit reposer sur une double stratégie : technique, mais aussi contractuelle. Un broker doit être un intermédiaire financier parfait en vue de vous faciliter la tâche. Un aspect essentiel pour un trading gagnant.

Action Tesla avis général

Concernant notre avis général sur Tesla, il sera plutôt très neutre. En effet, la cotation boursière de la société reste élevée. Investir en bourse doit vous permettre de générer des profits et une valeur comme Tesla semble à la fois une opportunité, à la fois un risque.

Une entreprise du CAC 40 sur l’Euronext comme Airbus même en période de crise dispose de plus de garanties au niveau investissement. Néanmoins sur les marchés financiers Tesla jouit aujourd’hui d’une cote exceptionnelle. Le courtier amateur sera ravi de spéculer, acheter ou vendre l’action Tesla, tant les bénéfices finaux peuvent être intéressants.

Néanmoins les conseils boursiers sur la valeur divergent, il faudra donc être prudent sur un titre qui reste moderne, entouré de volatilité et disposant d’un potentiel exceptionnel. Le prix de l’action du groupe devra être scruté, et permettre des placements d’ordre précis et liés à l’analyse technique, afin de maximiser les profits.

Pour le reste, et c’est le point à retenir, Tesla reste une opportunité sur le long terme notamment si une consolidation et une rationalisation de son cours apparaît dans les années à venir.

Conclusion

Les produits de bourse comme Tesla restent complexes à analyser, les indicateurs techniques pourront donner des tendances sur le court terme, mais pas sur le long terme. 

La voiture Tesla reste aujourd’hui à part, tout comme son moteur électrique, mais ses concurrents ont les dents longues et une expérience autrement plus grande. De facto, les actions de la société peuvent être perçues de deux façons : surcotées, ou sous-cotées. Chose rare pour une valeur. Il reviendra au trader de déterminer selon sa technique (day trading, swing, etc.) si Tesla reste une valeur intéressante en une période donnée. Pour le reste, avoir des actions Tesla dans un portefeuille d’actifs variés restera toujours très intéressant.

Acheter action Tesla FAQ

Comment acheter des actions Tesla ?

Acheter en bourse obéit à une règle d’intermédiaire. Vous achetez vie un broker qui vous permet de posséder un titre ou un contrat en lien avec l’actif sous-jacent.

Pourquoi l'action Tesla monte ?

Car de bons résultats, une annonce de son CEO Elon Musk sur Twitter, ou encore une hausse du Bitcoin donnent aux investisseurs des raisons d’acheter le titre. Le titre est donc plus demandé qu’habituellement : il augmente.

Pourquoi l'action Tesla baisse ?

Processus inverse de l’action qui monte. La société publie de mauvais chiffres, fait une erreur de com, et les investisseurs vendent. La demande baisse quand l’offre augmente : Tesla baisse.

Quels frais de courtage sur l'action Tesla ?

Tout dépendra du broker ou du courtier en ligne choisi. Les commissions sont différentes selon chaque courtier.

Où acheter des actions Tesla ?

Chez un broker, via un courtier en ligne, ou via votre banque personnelle ou d’investissement.

 

Un trading plus intelligent
  • Tradez avec un courtier européen en ligne sans commission
  • Recevez jusqu'à 200 analyses professionnelles par mois
  • Négociez plus de 8000 actions, FNB et autres produits
Tradez maintenant
x