Acheter Bitcoin - Sans Commission

Last updated: 17.01.2022
Jonas Krauß
Author:
Jonas Krauß
Adviser
CFD & Trading
Experience
10 years

Cryptomonnaie historique, leader incontesté, le Bitcoin s’érige comme un incontournable dans le monde des devises numériques. Mais comment acheter du Bitcoin ? Quelles sont les prévisions pour le cours de cette devise si particulière ? Réponses complètes ci-dessous.

Tradez maintenant sans frais

 

inversores de nextmarkets

  • Qu'est-ce que le Bitcoin ?
  • Comment acheter du Bitcoin ?
  • Faut-il acheter du Bitcoin ?
  • Prévision pour le Bitcoin

Qu'est-ce que le Bitcoin ?

Une cryptomonnaie. Ni plus, ni moins. En d’autres termes, le Bitcoin est une devise digitale, qui dispose comme toute devise : d’un cours intrinsèque, d’un marché, d’un symbole, d’unités (des tokens BTC), mais aussi d’une capacité de paiement de biens et d’objets.

La différence fondamentale entre le Bitcoin et les monnaies fiats vient de certains aspects propres non pas au Bitcoin, mais aux cryptomonnaies en général. On aura donc une devise décentralisée, qui n’est ni produite par une banque centrale ni par une organisation. Mais produite au travers d’un réseau non organisationnel de pair à pair (P2P), par des particuliers ou des professionnels spécialistes du minage (production de devise) sur une blockchain dédiée, la blockchain Bitcoin.

De façon abordable, une blockchain constitue un ensemble de transactions cryptées, créées à l’intérieur de blocs publics reliés entre eux. Différentes blockchain existent, et la blockchain Bitcoin reste la première bâtie, de laquelle tous les autres concepts de blockchain, et toutes les autres cryptomonnaies se sont inspirés pour entrer dans le monde des devises numériques.

En somme, le Bitcoin est la première cryptomonnaie ayant vu le jour (2009), comme la première blockchain. On retrouvera ici toutes les caractéristiques d’un produit de marché leader, dominant, qui a débuté dans une relative indifférence, pour en quelque temps engranger des sommes records et s’imposer à la manière d’un Amazon ou d’un Tesla, non seulement en leader, mais aussi en chef de file d’une révolution, et d’une innovation de rupture.

Pour toutes ces raisons, le Bitcoin reste aujourd’hui une valeur sûre, mais aussi, d’un point de vue économique, et vous allez le voir, une valeur qui ne devrait faire qu’augmenter.

Bitcoin en chiffres

  • Création : 3 janvier 2009
  • Créateur : Satoshi Nakamoto (pseudonyme d’une ou plusieurs personnes)
  • Symbole : BTC ou ₿
  • Capitalisation boursière mai 2021  : 1050,028 milliards $
  • Minable : oui
  • Prix du token BTC (7 mai 2021) : 56 278 $
  • Nombre de token max : 20 999 999,977
  • Volume d’échange (7 mai 2021) : 73,05 milliards $
  • Offre en circulation de token BTC (7 mais 2021) : 18 702 150 
  • Prix du token au lancement : 0,001 USD

Comment acheter du Bitcoin ?

Acheter de l’Ethereum, acheter du Litecoin ou acheter Bitcoin Cash, restera similaire à un achat de token BTC. Le Bitcoin reste en effet une devise ayant un cours intrinsèque, et un marché. De facto on aura la possibilité de l’acheter comme les devises citées plus haut, voir de l’échanger (swap), mais aussi de parier sur sa hausse, ou sa baisse au travers de divers produits financiers. Zoom complet sur comment acheter du Bitcoin.

L’achat de Bitcoin via un exchange 

La première des façons d’acheter une devise numérique comme le Bitcoin reste les exchanges. Les exchanges qui sont des structures spécialisées dans l’échange, la vente ou l’achat de cryptomonnaies permettent à tout individu de transformer des dollars, des euros, ou des monnaies fiats en crypto. L’avantage ici étant la facilité d’achat, mais aussi la capacité d’acheter la devise en dur.

Autrement dit, en achetant pour 100$ de Bitcoin vous achetez le montant équivalent en token BTC – dont vous disposez à présent sur votre wallet (portefeuille) de cryptomonnaies. Ici vous n’avez rien d’autre à faire, si le Bitcoin prend 10%, vos 100$ de Bitcoin prennent eux aussi 10%.

C’est la façon mainstream, la plus répandue pour acheter n’importe quelle cryptomonnaie reconnue. En effet toutes les cryptos ne seront pas listées sur ces exchanges, seules les vérifiées, et validées par le marché global pourront être échangées contre des USD par exemple. 

L’achat de Bitcoin via un broker 

Comme les actions, vous aurez aussi la possibilité d’acheter du Bitcoin chez certains brokers. Ici pareil que pour les exchanges vous pourrez acheter du Bitcoin en tant que tel. Néanmoins l’avantage du broker reste qu’il vous proposera une expérience de trading avancée.

Vous aurez des possibilités de trade plus complexes, comme la possibilité d’acheter le Bitcoin non plus en sous-jacent, mais via des produits dérivés. Ici vous n’achèterez plus le Bitcoin et la cryptomonnaie en tant que sous-jacent, mais un contrat portant sur la cryptomonnaie.

De même vous trouverez d’autres types d’achats via d’autres produits financiers dérivés comme les futures ou les options. Ce sera ici des pratiques destinées aux traders plutôt qu’aux particuliers désirant juste profiter de la hausse du cours du Bitcoin. On sera sur des achats et des ventes réguliers, dans de l’intraday sur du trading avec des stratégies avancées, adaptées au marché des devises numériques, e.g. hedging Forex par exemple.

L’achat de Bitcoin via CFD

Dans la logique de nextmarkets vous pourrez aussi acheter des Bitcoin via CFD. Comme énoncé plus haut, vous n’échangez pas des USD contre des BTC, mais passez un contrat avec votre broker sur le sous-jacent (ici le Bitcoin).

Les CFD sont des contrats qui vous permettent de ne pas acheter le sous-jacent et donc de ne pas le posséder. Si cela reste flou, on précisera que c’est la façon la plus simple par exemple de trader du pétrole (WTI, Brent, etc.). Vous achetez un contrat sur le cours du brut, mais n’achetez pas des barils de pétrole en tant que tel.

Si le point cité plus haut peut-être un avantage avec le brut pour éviter les coûts de stockage, pour les cryptos cela restera encore nébuleux. Pourtant les CFD vous permettent de matérialiser deux aspects plutôt très intéressants quant à l’achat de crypto.

Le premier reste l’effet de levier. Ici vous pouvez acheter un CFD BTC avec une effet de levier. En achetant 100$ de CFD Bitcoin à effet de levier 5, vous serez exposé à hauteur de 500$. En d’autres termes vous payez 100$, mais jouez comme si vous aviez misé 500$. Les CFD restent par leur effet de levier très prisé, mais aussi très dangereux. Ces instruments financiers sont perdants dans plus de 70% des cas, et il faudra absolument, notamment dans les cryptos, éviter l’effet de levier ou alors cadrer chaque trade.

Aquí tendrás que poner paradas para cerrar automáticamente tus posiciones. Paradas establecidas de antemano que le permitirán decir que tan pronto como pierda $ 50, su posición se cierra automáticamente. Lo mismo por $ 50 ganados. Por supuesto, la cobertura en el comercio de Bitcoin parece esencial, la idea es tomar una posición antagónica a la posición inicial. $ 100 al alza por la misma desventaja. Infórmese de antemano sobre las posibilidades de cobertura para cada corredor (algunos lo prohíben).

Finalmente, los CFD ofrecen la posibilidad de vender un Bitcoin como activo en corto. En otras palabras, al tomar un CFD de Bitcoin tienes la posibilidad de apostar en su contra y, por lo tanto, apostar por su caída: cada vez que el token pierde puntos, ganas dinero.

Faut-il acheter du Bitcoin ?

C’est un débat d’actualité. Un débat qui ne trouve pas consensus et qui reste encore aujourd’hui le cœur d’une bataille assez conséquente entre les partisans de la devise et ses détracteurs. Zoom sur l’achat de Bitcoin, au travers d’une rapide analyse fondamentale.

Le Bitcoin en chiffres

Plutôt que de citer un chiffre lié à des pourcentages ou au cours de la devise, on citera en premier lieu 2009. A l’heure où les cryptomonnaies et les formations sur les cryptomonnaies se démocratisent, il est bon de rappeler que le Bitcoin avait presque 10 ans d’avance sur n’importe quelle autre devise. Qu’une majorité d’entre elles se sont indexées sur cette dernière, à tel point que si le Bitcoin chute, 80% du marché chute.

Il est donc essentiel de rappeler ce premier chiffre qui place d’emblée le Bitcoin comme un Amazon ou un Alibaba et qui permet aussi, surtout, de resituer l’impact de la devise sur les marchés. 

Aussi il est bon d’analyser un peu plus en détail le Bitcoin. Avec une capitalisation au-delà de 1000 milliards de dollars en avril 2021, un jeton à presque 60 000 dollars, mais aussi un nombre limité de jetons (20 millions), on sera sur une ressource finie, puissante, et leader.

Avec la démocratisation des devises digitales, l’acceptation de certaines en tant que moyen de paiement le Bitcoin est devenue un fer-de-lance dans le marché, non pas pour son caractère historique, mais bien pour son caractère de value. Des fonds d’investissement, plutôt que d’acheter pléthore cryptos, se tournent d’abord vers la plus crédible de toutes à terme, ce qui est le cas du Bitcoin.

On assiste donc à un cours qui explose chaque semaine, mois et années, avec une démocratisation complète et totale. Par son caractère fini et épuisable, le Bitcoin ne peut qu’augmenter à longue échéance. Sa crédibilité, le fait que nombre de plateformes et de commerces l’acceptent en font une devise sûre qui, si le marché des cryptos, sera de toute façon une des seules en posture de se relever et reprendre sa marche en avant, si tant est qu’une crise survienne. Sa démocratisation est son premier atout. Sa rareté en est le second.

Les points clés du Bitcoin :

  • Plus haut : 64 863,10 $ (avril 2021)
  • Variation sur 10 ans : ~ +1538335%
  • Variation sur 5 ans : ~ +12058%
  • Variation sur 3 ans : ~ +498%
  • Variation sur 1 an : ~ +467%
  • Variation sur 6 mois : ~+267%

Prévision pour le Bitcoin

Bien sûr il reste toujours complexe de dégager une tendance autour d’une valeur. Ici nous vous exposerons, dans la suite de l’analyse fondamentale débutée plus haut, des points de réflexion précis et tangibles.

La démocratisation du Bitcoin, une étape clé

La première des réflexions à avoir autour du cours du Bitcoin reste sa capacité à être utilisée. Ici l’on doit avoir une attitude logique, et déterminer si oui ou non, à terme, le Bitcoin pourra servir à payer des billets d’avion, un restaurant, une baguette de pain, ou des traitements en pharmacie.

Une démocratisation de l’utilisation de la devise créera automatiquement une hausse du cours. Les cryptomonnaies, si elles ont un cours intrinsèque, restent peu ou prou acceptées comme moyen de paiement direct. De fait, l’utilisateur doit systématiquement faire un swap ou échanger la cryptomonnaie contre une devise acceptée type EUR, USD par exemple, voire Bitcoin.

Il est donc important d’être attentif aux annonces quant à la démocratisation de la devise. Une devise pouvant servir à payer n’importe où, n’importe quand, n’importe quoi, sera automatiquement un équivalent des monnaies fiat et verra son cours propulser en forte hausse, e.g. acceptation comme moyen de paiement par Amazon. L’inverse sera aussi possible, c’est le sujet du point suivant.

L’interdiction du Bitcoin

La problématique du Bitcoin comme des devises numériques restent qu’elles ne sont pas produites par une banque centrale type BCE ou FED. Qu’elles ne sont pas produites au nom de et pour un état. Aucune organisation n’a le contrôle de la production, ce qui de fait, pose une réelle problématique aux Etats n’ayant pas une monnaie fiduciaire souveraine et forte.

Ces derniers seront automatiquement dans une logique d’interdiction de paiement en crypto comme en Bitcoin dans la mesure où ces devises profiteraient du faible cours de la monnaie étatique pour tirer parti d’avantages sur les achats nationaux.

Pire encore, une perte de la souveraineté de la monnaie nationale conduirait à une économie de crise, de récession, mais aussi à un affaiblissement national de l’État qui verrait le Bitcoin par exemple supplanter sa monnaie nationale. Pour toutes ces raisons des états comme la Turquie par exemple en avril 2021 partaient en chasse contre le Bitcoin, qui tendait à supplanter la lire Turque – notamment du fait de la chute de cette dernière.

De fait et de façon directe les tokens BTC perdaient 4%, et envoyaient une première alerte au marché quant à la répercussion de mouvements macro-économiques.

La taxation des cryptomonnaies

Dans cette logique de contestation de la souveraineté de la monnaie fiat, des taxations apparaissent aujourd’hui inévitable. Si le président US Joe Biden évoquait des possibilités à ce sujet (avril 2021), on n’oubliera pas de mettre en perspective la relative incrédulité des acteurs de la BCE en Europe qui, à cette date, restaient loin des devises numériques.

Mais dans une optique où le marché idoine continue de progresser, il est essentiel d’anticiper des taxations que ce soit au niveau du particulier, du professionnel, voire même au niveau de ceux acceptant les paiements en cryptos. 

La raison encore une fois est simple : jusqu’alors dans le système économique actuel, les devises étaient gérées par des banques centrales. La planche à billet des cryptos étant gérée par des particuliers (ou professionnels), il sera dans tous les cas essentiel d’anticiper de futures régulations du marché, que ce soit pour le Bitcoin ou n’importe quelle crypto, en vue de se prémunir dans le cadre d’investissement ou d’un trading rentable et gagnant.

Un remake de 2000

Dans une logique classique d’inflation et d’un marché en totale explosion, on devra automatiquement émettre la possibilité de bulle financière, d’autant plus que tous les ingrédients y sont réunis comme en 2000 :

  • Frénésie des investisseurs 
  • Marché en explosion (de 100 milliards $ à 3000 milliards $) en quelques mois
  • Excédent d’épargne (post covid-19)
  • Popularisation des cryptos
  • Changement macro-économique (avec l’arrivée des exchanges et la décentralisation de l’investissement particulier)
  • Excès d’optimisme absolu

Autant d’aspects qui pourraient l’indiquer, mais qui pour autant ne trouvent aucun écho rationnel et analytique quant à cet aspect. En revanche, et il sera essentiel pour les investisseurs de le mettre en perspective : si le marché des cryptos venait à éclater, des devises comme le Bitcoin ou l’Ethereum resteraient de toute façon leaders et présentes à terme. Et c’est d’ailleurs en ce sens que nombre de fonds d’investissement ont investi sur ces derniers, dans la mesure où ces valeurs jouissent aujourd’hui d’une stabilité pouvant indiquer que rien ne peut arriver à long terme de mauvais à leur cours. Une raison de plus de miser sur le Bitcoin.

Conclusion

En somme, le Bitcoin reste la cryptomonnaie historique. Une devise quasi impossible à détrôner qui dispose d’une communauté forte, d’une crédibilité exceptionnelle et d’une rareté inédite. Autant d’aspects qui poussent les tokens BTC à stabiliser leur cours à terme, avec un rendement pour les années à venir exceptionnel.

Dans le cadre même d’une correction totale des marchés, le Bitcoin jouit d’assez d’importance et de légitimité pour se relever rapidement et durablement. En somme, une des seules cryptomonnaies au monde à pouvoir donner à quiconque un total optimisme dans les années à venir, tout en restant néanmoins prudent quant à sa négociation sur les marchés.

Acheter Bitcoin FAQ

Comment acheter du Bitcoin ?

Via un courtier en ligne, un exchange centralisé ou décentralisé. Ici vous n’aurez qu’à aller chez ces derniers et passer un ordre d’achat sur l’actif.

Pourquoi le cours du Bitcoin monte ?

Des annonces favorables aux cryptomonnaies, une entreprise ou un état qui accepte le Bitcoin comme moyen de paiement, un tweet d’Elon Musk favorable, sont autant d’aspects pouvant faire monter le cours du Bitcoin.

Pourquoi le cours du Bitcoin baisse ?

Une interdiction d’un grand pays type la Chine, des taxations annoncées, un mauvais tweet d’Elon Musk, sont autant d’aspects pouvant faire chuter le cours du Bitcoin.

Quels frais de courtage sur le Bitcoin ?

Tout dépendra du produit financier et du courtier/exchange. Sous-jacents, warrants, options barrières, futures, etc. n’auront jamais les mêmes frais, vous devez donc vous renseigner pour déterminer les différents tarifs s’appliquant à vos différentes positions.

Faut-il acheter du Bitcoin ?

Le Bitcoin reste une crypto-monnaie, et l’achat de ce dernier dépendra de votre vue. Pour déterminer si vous devez ou non acheter du Bitcoin, une analyse personnelle fondamentale sera nécessaire. Elle vous permettra de déterminer d’une hausse ou d’une baisse du cours de l’actif sur une période de temps de donnée – chose qui vous permettra ici de décider d’un achat ou non.

 

Un trading plus intelligent
  • Tradez avec un courtier européen en ligne sans commission
  • Recevez jusqu'à 200 analyses professionnelles par mois
  • Négociez plus de 8000 actions, FNB et autres produits
Tradez maintenant
x
{ "@context": "http://www.schema.org", "@type": "Organization", "name": "nextmarkets Trading Limited", "url": "https://www.nextmarkets.com/en/home/", "logo": "https://www.nextmarkets.com/fr/trading/wp-content/themes/nextmarkets/img/nextmarkets-foot-logo.png", "image": "https://www.nextmarkets.com/en/trading/wp-content/uploads/sites/30/2018/09/laptop-coaches-1-e1563279352262.png", "description": "Coach de marché, analyste et plateforme de trading – tout en un ! Avec Nextmarkets, vous pouvez négocier des CFD sur actions, sur indices, sur devises, sur matières premières et sur crypto-monnaies ou investir aux côtés d'experts professionnels du marché. Avec le compte démo interactif de Nextmarkets, vous pourrez pratiquer le trading sur quatre mille instruments CFD avec 10 000 € de monnaie virtuelle gratuitement.", "address": { "@type": "PostalAddress", "streetAddress": "Portomaso Business Tower", "addressLocality": "St. Julians", "addressRegion": "Malt", "postalCode": "STJ 4011", "addressCountry": "Malta" } }